Vidéo

Mille-Mains

“Je lui apporte son café au lit et elle me dit : J’ai rêvé que des mains m’attrapaient, m’agrippaient et me retenaient. Elles saisissaient mes mollets, mes cuisses, mes jambes et me tiraient vers la pénombre. Rivée aux nimbes de l’inconscient, je me débattais pour échapper au magma.

 

On ne trouble pas l’intimité des chambres à coucher

“Mais sans doute d’autres surgiraient. Elles reviendraient. Elles s’infiltreraient par les trous de la maison. Elles rentreraient par la cheminée, par les joints entre les pierres, par le sol. Elles iraient mourir ensemble, toutes ensembles, les unes à côté des autres, au pied du lit de la chambre bleue. La plus belle. La plus tendre.”

 

L’enfant et la rivière

“Nommer étang cette étendue d’eau plus ou moins circulaire serait une erreur. En effet l’eau ne stagnait pas, le fleuve coulait paisiblement et il lui arrivait de faire des pauses quand il rencontrait un plat. Il en profitait pour s’élargir, étalant ses eaux, glougloutant avec contentement, trompant ses poissons habitués à plus de vigueur. De petites algues l’envahissaient qui n’aimaient rien tant que la paix soudaine de leur hôte. Elles attiraient de minuscules cyclops et de sautillantes puces d’eau. L’enfant appartenait à cette petite communauté.”

 

Trouble,

 

4’’33